Nul besoin de rappeler la victoire écrasante du  » Mobile  » face au PC en ce qui concerne les usages aujourd’hui. Déjà en 2014, 55% des internautes en France étaient des Mobinautes. Aujourd’hui 71% des français de plus de 15 ans sont équipé d’un Smartphone.

Le Marketing a donc investi massivement ce nouveau medium et nous vous proposons de faire un petit tour de ce qui a marqué l’an 2016 en ce qui concerne les tendances du Marketing Mobile !

Cette année Content Marketing, Inbound Strategy, Social Media et Video Making continuent sur leur lancée et se voient toujours en pleine évolution par rapport à l’année 2015. Une utilisation encore plus importante du Big Data fait le bonheur des développeurs d’outils CRM.

 

LE VISIONNEMENT DES VIDÉOS SUR LE MOBILE A EXPLOSE

La vidéo sur mobile est déjà une affaire juteuse due au fait que les utilisateurs préfèrent de plus en plus le divertissement portable, laissant de côté l’encombrement causé par un Pc portable ou un écran de télévision.

Le Marketing vidéo mobile a considérablement augmenté, et ne fera que continuer sur sa lancée pour devenir omniprésente et mettre cette industrie naissante sur la bonne voie afin d’atteindre 13 milliards $ en 2020.

La vidéo affichée verticalement, format Mobile, est une adaptation à la façon dont nous tenons nos chers appareils. Une augmentation de 80% du nombre d’annonces visionnées a été perçue sur différent réseaux sociaux. Facebook, qui a même développé la fonction  »Vidéo Auto Play » sur le fil d’actualité de ses utilisateurs.

Cisco est une entreprise informatique américaine spécialisée à l’origine dans le matériel réseau et depuis 2009 dans les serveurs. La firme a déclaré que le trafic de données mobiles a augmenté de près de 70% il y a deux ans. La cause n’est autre que le visionnage des vidéos, avec une part de 55% du trafic de données mobiles consacré exclusivement aux vidéos.

En Janvier 2015, Facebook affirme que 3 milliards de vidéos sont visionnées chaque jour, un chiffre qui a triplé en un an, avec plus de 65% sur les appareils mobiles aux USA. En France, 21 millions d’utilisateur sont actifs sur mobile chaque mois, statistiques du mois de Novembre 2016, avec 32 millions de visiteurs unique par mois.

MARKETING MOBILE : LA PUBLICITÉ VIDÉO

Comme la vidéo mobile se développe, il en va ainsi pour la publicité vidéo mobile ! Avec Google qui a intégré les annonces vidéo dans les résultats de recherche, un facteur important dans l’ascension de la vidéo sur mobile pour atteindre les standards de la publicité sur un support.

Cette tendance est stimulé par le fait que les annonces font moins de 15 seconde, ainsi elle passe sur des applications de médias sociaux tels que Facebook, YouTube, Instagram, Vine et Snapchat.

Les budgets publicitaires vidéo mobiles représentent encore une fraction du budget publicitaire global, moins de 2% en 2015, selon eMarketer, en dépit de la part importante du temps passé sur le mobile : 29% du temps total passé devant des écrans.

Une autre grande innovation dans le monde de la vidéo, la Vidéo Live, que Facebook a intégré dans son fil d’actualité pour fournir aux utilisateurs un nouveau niveau de visionnement, le direct ! Et selon vous quel appareil aussi petit et sophistiqué a fait de ce concept une réalité aujourd’hui ?

En fait, le principal défi pour les annonceurs et les éditeurs en 2017 sera dans l’élaboration de normes communes mobiles d’annonces vidéo et la prévention de la profusion de formats différents qui sont de plus en plus nombreux, tels les images GIF, les waiting video ou les bannières pub des versions gratuites des applications à bas financement.

 

APPLICATION MOBILE MULTIFONCTIONNELLE

Lorsque les applications mobiles ont débarqué, on sentait cet air de nouveauté et de révolution. C’était une promesse d’utilisation infiniment plus large de notre téléphone de manières que nous n’aurions jamais pu imaginer.

Mais maintenant que les applications font partie du quotidien, et que chaque entreprise en propose une, que chaque fonctionnalité est assurée par plus d’une, que chaque jour on propose au Mobinaute d’en installer encore quelques-unes, la nouveauté d’autre fois risque de tourner vers LA technologie qui importune…

Au lieu de télécharger une application à utiliser pour les listes des choses à faire, une pour le calendrier, une pour vérifier la météo et une pour la planification de vos itinéraires de conduite, les utilisateurs vont opter pour une application qui offre toutes ces choses en même temps ! Et oui même un téléphone ça s’encombre, sans oublier que le fait de rassembler plusieurs fonctionnalité dans une même application simplifie et rend plus pratique l’utilisation du Mobile.

Selon Flurry, un analyste du Mobile qui a développé une plateforme pour l’analyse de l’interaction du consommateur avec les applications mobiles, les consommateurs américains ont passé plus de temps sur des applications mobiles qu’à regarder la télévision en 2015.

Les algorithmes de recherche de Google ont aussi été modifiés pour inclure les résultats de recherche des Application Mobile. Amit Singhal, vice-président senior de l’entreprise, a annoncé en Octobre 2015 que Google avait indexé plus de 100 milliards de liens profonds dans les applications Mobile, ce qui aura un effet profond sur l’utilisation et la découverte des applications qui répondent au mieux au besoin des clients.

 

COMMERCE MOBILE : OU EN EST LE BUSINESS SUR SMARTPHONE ?

Il n’y a pas si longtemps, le rôle du mobile dans le commerce était principalement d’influencer les achats : consulter les tests des produits, vérifier les prix et recevoir des coupons et des offres.

Le Mobile représente actuellement 35% de l’e-commerce, selon Forrester, et moins de 2% des ventes au détail. Cela augmentera rapidement, compte tenu notamment de l’essor du commerce social.

Puisque la plupart des medias sociaux sont sur mobile, il est logique qu’il ait un effet significatif sur le commerce mobile.

En 2014, le commerce mobile a augmenté de 47% et, selon Gartner, les revenus du commerce mobile représenteront 50% du commerce numérique aux États-Unis en 2017.

Rien de mieux pour propulser le commerce sur mobile vers de bon résultat que le lancement du bouton «acheter» sur plusieurs réseaux sociaux, chose que les spécialistes du marketing traduisent par l’importance d’atteindre les clients sur les plates-formes mobiles.

D’Instagram « Shop Now » à Pinterest « Buyable Pins », de nombreux médias sociaux d’aujourd’hui ont ajouté des capacités de commerce électronique direct à leurs plates-formes.

De plus, le pourcentage d’applications mobiles avec ces boutons qui incluent un plug-in commercialisé, comme Shopify ou WooCommerce, continue d’augmenter chaque trimestre. Et ce n’est pas seulement une affaire de grandes entreprises, nous avons même vu de petites entreprises locales exploiter ce marché du commerce mobile en pleine croissance.

 

NETSOURCING EST LA POUR VOUS RENSEIGNER

C’est bien de se renseigner sur ce que vous avez manquez en 2016, mais c’est encore mieux de rester à la page et ne rien manquer de 2017 !

Inscrivez vous à notre Newsletter :

 

Partager cet articleShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0