Nous démarrons aujourd’hui une série d’article où nous donnerons la parole à une référence du domaine du Marketing Digital.

L’article du jour sera une adaptation en français de l’article « 10 Social Media Predictions for 2017 (and Where You Should Be Spending Your Time) » par Nicolas Cole et paru sur le site Inc.

Cet article résume bien notre vision du marketing digital et ce qui va se passer en 2017.

«

Je connais les médias sociaux. Je le sais parce que je ne fais pas que prêcher là-dessus en partageant des posts comme « Soyez engageant ! Racontez votre histoire ! ». Savoir utiliser les Media Sociaux est un art, que j’ai pratiqué pour de grandes et petites marques, pour des marques personnelles et des marques de commerce électronique. »

Les gens ont tendance à oublier que, il y a seulement cinq ans, nous n’avions pas la même conception de l’impact que peut avoir le nombre de followers sur l’évolution d’une marque. Ce n’est que récemment que l’avis des fans sur diverses plates-formes sociales est considéré comme une représentation exacte de votre «valeur».

Nous avons vu des marques payer des montants énormes pour que des adolescents mentionnent subtilement leurs produits dans des posts Facebook et des Tweets Twitter, des vidéos Vine et des photos Instagram. Mais aussi efficace et révolutionnaire que le numérique est pour les grandes marques, beaucoup d’entre elles mettent encore la majorité de leurs budgets dans les médias old school comme la télévision et la presse, comme il y a plus de 10 ans.

Les grandes marques vont se plier en quatre pour mieux utiliser la vidéo

Il y a une grande différence entre « affecter un budget pour les annonces vidéo Facebook» et créer du bon contenu vidéo.

Savez-vous pourquoi la plupart des marques gèrent mal l’allocation budgétaire de leur contenu ?

Allouer 10% du budget à la création de contenu et 90 à sa mise en avant ou son boost est une stratégie que beaucoup de marques devraient revoir : un bon contenu peut engendrer du succès naturellement de part sa qualité et son originalité.

2017 sera l’année ou les grandes firmes vont vraiment commencer à comprendre le poids de l’innovation dans les campagnes vidéos, constat qu’ils devront au petites marques qui n’ont pas froid aux yeux et qui prennent des risques avec leurs contenu vidéo.

Votre fil Facebook est sur le point d’être ruinée par les banner-branded vidéos

Si vous n’avez pas remarqué, Facebook est à présent rempli de contenu Vidéo. Et les vidéos faisant office de bannière publicitaire, banner-branded videos, sont un vrai succès et les internautes les regardent en intégralité !
Prédiction : ce concept est là pour perdurer ! Donc si vous voulez faire du contenu de petite taille ou comme des messages flash enrobé dans un style original et spontané, adopter ce style.

On peut parler d’appât concernant cette nouvelle mode, qui marche à merveille, essayez donc d’être de la partie : créez vos banner-branded videos !

Les marques consacreront plus de budget à la publicité sur les médias sociaux, mais cela ne signifie pas nécessairement qu’elles seront plus efficaces.

Dans un récent sondage, seulement 3% des directeurs marketing ont déclaré que les médias sociaux contribuaient «très fortement» à la performance des campagnes, et pourtant les dépenses publicitaires consacrées aux médias sociaux devraient doubler, passant de 10% des budgets marketing à 20% d’ici 2021.

Cependant, la grande majorité des « Agences de médias sociaux » sont absolument dépassé par le marketing sur réseaux sociaux et ne savent donc pas tirer profit de la puissance mise à leur disposition. Nous avons vue beaucoup de marques avec des budgets massifs échouer sur les médias sociaux, mais aussi beaucoup d’autre plus petites avec à peine ce qu’on peut appeler ‘’un budget’’ réussir et créer LA notoriété dont ils ont besoin pour perdurer.

Il ne suffit pas de simplement faire du social marketing, mais il s’agit surtout de le maîtriser. Référez-vous donc à des professionnels et ne négligez pas la gestion de votre notoriété sur les médias sociaux, vous y perdrez beaucoup plus que vous ne l’imaginez.

Instagram et Snapchat commenceront à se séparer en différents espaces

L’année dernière, nous avons assisté à un choc des titans entre ces deux plates-formes, avec de nouvelles fonctionnalités de parts et autres pour attirer le plus de monde possible.

En 2017, nous allons les voir forger un espace propre différent l’un de l’autre et donc partager le marché une fois pour toute.

Snapchat s’est récemment rebaptisé Snap Inc. En outre, l’entreprise a précisé qu’elle est à présent une « camera company » (entreprise dans le domaine de l’image, traduirait-on), et plus seulement une app pour Smartphone.

C’est en outre un avant-goût de leur stratégie à long terme. Combinez cela avec leur récent lancement de Spectacles, et il sera intéressant de voir ce que Instagram prévoit en retour.

Par contre il n’est aucunement utile d’être sur les deux plates-formes. Espérons que Snapchat continue à trouver de nouvelles façons de se réinventer de sorte qu’il n’est pas l’air d’une version « underground » d’Instagram.

(Mais je vais donner à Snapchat un point de plus ici pour faire des choses que Twitter aurait dû faire il y a des années.)

Twitter va trouver son pivot.

Vu son état actuel, Twitter est bon pour passer aux archives du web. Nicolas Cole prédit qu’en 2017, Twitter va soit obtenir finalement cette valeur unique aux yeux des utilisateurs, et tout faire pour capitaliser sur cette réalisation, ou bien mettre la clé sous la porte et limiter les dégâts en cédant aux plus offrant.

Il y avait des rumeurs d’un éventuelle rachat par Google l’année dernière, mais rien de neuf depuis. Pourtant, cela serait une sortie intéressante pour Twitter, compte tenu de sa situation actuelle.

Toutefois Twitter fait partie des médias sociaux traditionnels, juste à côté de Facebook. Je ne crois pas qu’il s’effondrera, mais il a certainement besoin d’un pivot.

LinkedIn deviendra un média puissant d’ici la fin de 2017

L’achat massif de LinkedIn par Microsoft cette année pour $ 26.2 milliard en a certainement étonné plus d’un – moi inclus.
Pour certaines industries, en particulier le B2B, il existe peu de plateformes aussi efficaces que LinkedIn. Le problème avec LinkedIn est que son interface utilisateur (UI) et son expérience utilisateur (UX) sont « horribles », selon Cole.

« Je ne pense pas que cela va se passer au premier ou au deuxième ou même au troisième trimestre de 2017, mais vers la fin de l’année prochaine, je crois que nous allons commencer à voir les véritables intentions de Microsoft avec la plateforme reprise, pour le meilleur ou pour le pire. »

Pour les entreprises dans les industries qui ne lèvent pas des foules sur les médias sociaux et qui ne fréquentent pas les plates-formes « populaires », ce serait bien.
Car LinkedIn est LA plateforme professionnelle pour ce genre d’entreprise et peut donc être un outil très prisé.

Les collaborations deviendront un élément essentiel de toute stratégie de contenu

Si vous cherchez à développer votre audience sur médias sociaux et que vous ne collaborez pas activement avec des partenaires, vous commettez une énorme erreur. La collaboration est le moyen le plus rapide de se développer en termes de notoriété.

« Sérieusement, allez trouver 5 à 10 personnes influentes sur votre marché qui sont également dans votre ville, et faites des réunions une fois par semaine pour créer du contenu ensemble. Vous vous développerez plus vite, créerez un contenu meilleur et en profiterez tous. »

Pourquoi les gens ne le font pas est très déroutant pour moi. C’est la même logique que j’ai à suggérer aux gens de commencer un blog en dernier lieu, pas en premier. Pourquoi publier un contenu que personne ne connaît? Il y a des tonnes de plates-formes avec des millions d’utilisateurs où vous pouvez publier du contenu et obtenir des commentaires immédiats. Commencez là.

Il en va de même pour la collaboration. Vous pouvez soit créer du contenu par vous-même – ou vous pouvez créer du contenu avec quelqu’un d’autre, qui a sa propre audience, et vous pouvez échanger vos audience et doubler votre exposition. Gagnant – gagnant.

Pour les entreprises cette collaboration se traduirait par des partenariats en campagnes par exemple, ou échange d’affichage. Nous parlons évidement d’entreprises non concurrente et n’appartenant pas au même secteur ou au même marché.

Cela a mis longtemps à venir, mais je pense que les gens commencent enfin à assimiler ce concept.

La vraie valeur du contenu sera révélée

« Le contenu peut déplacer des souris (et les faire cliquer). »

Peu importe si nous parlons de scripts de contenu vidéo, ou l’écriture réelle de haute qualité d’un contenu de blog, ou même le texte qui va dans un long post Facebook avec un call-to-action.

Vous savez la différence entre du mauvais contenu et du bon contenu. Et les bons contenus vous donnent envie d’acheter des choses. Ou entrer votre email. Ou vous inscrire. Ou tout ce qu’on vous demanderait de faire.

Beaucoup de sociétés lésinent sur du bon contenu. Ils pensent que les mots suffisent. (Ce sont également les mêmes entreprises et marques qui pensent juste obtenir un post sur une plateforme de médias sociaux est une victoire. Ca ne l’est pas !!)

Les bons rédacteurs sont difficiles à trouver, mais ils valent l’investissement. Pourquoi? Parce qu’ils sont ceux qui prennent votre histoire et la disent de telle manière que votre auditoire en voudra plus encore.

Les dépenses du marketing d’influence vont augmenter

Cependant, tout comme la statistique ci-dessus sur l’efficacité des médias sociaux, je crois aussi que, tandis que de plus en plus de marques vont sauter sur le train des « influenceurs », cela ne signifie pas nécessairement qu’ils vont tous réussir.
Ce n’est pas un problème d’influence – c’est une question de marketing.

Marques, entreprises, startups, tout le monde vous dira, « Dites simplement à tout le monde de l’acheter et ils l’achèteront.»

Mais les consommateurs sont intelligents. Le comportement du consommateur a changé. Les consommateurs ont changé, devenant de plus en plus difficile à acquérir et adoptant un comportement plus intelligent face à l’offre. – et ils ne sont pas gagnés tout simplement par un influenceur qui prendrait une photo de sa tasse de café de Nescafé avec la légende, « Je ne pourrais pas vivre sans mas tasse de Nescafé! »

C’est stupide.

Le marketing d’influence est si subtil que vous le remarquez à peine – et pourtant vous l’aimez.

« Vous voulez savoir qui cartonne en marketing d’influence ? Ce groupe de Vine Stars de Los Angeles qui sont devenus depuis des rois et des reines de la sponsorisation par des marques. Ils ont longuement parlé de la façon dont ils abordent chaque campagne, et ce sont des exemples primordiaux de la manière de bien faire les choses. »
Tout comme tout le reste avec le Marketing, ce n’est pas que le marketing d’influence soit la panacée universelle. Mais il a beaucoup de potentiel, quand il est bien fait.
Il vous faut donc trouver les bons influenceurs qui ne font pas leur travail à moitié, sans oublier de mettre en place une stratégie avec des objectifs ainsi qu’un message clair à diffuser et de ce fait le mot « collaborer » prendra tout son sens.

Adaptez tout au Mobile !

C’est un fait donné, mais ça vaut la peine de le répéter.
Mobile. Mobile. Mobile.

C’est compris ?

Allez, encore un peu : Mobile. Mobile. Mobile.

« Si ce n’est pas optimisé pour mobile, vous êtes condamnés dès le départ. »

Alors au menu cette année, le responsive design et la publicité sur Mobile. Deux façons de décupler votre réussite et de sécuriser votre taux d’affichage car nous ne le dirons jamais assez : le présent et l’avenir c’est le mobile.

»

 

Restez à l’affût des nouveautés cette année en vous inscrivant à notre newsletter !



 

Partager cet articleShare on Facebook0Share on Google+0Tweet about this on Twitter0Share on LinkedIn0